Archives brûlantes


Archives brûlantes – Histoire d’un féminicide est un atelier d’Isabelle Demangeat et Irene Pittatore qui interroge la pérennité d’un crime à partir de documents d’archives judiciaires internationales, avec un hommage au mouvement féministe des collages de rue.

La première expérimentation du format a eu lieu le 9 octobre 2021 à l’INSPE de Nice sur des documents issus des Archives Départementales du Var, 1848. Les mots des témoignages, des actes d‘accusation, des déclarations de l‘accusé se font écho et montrent combien le féminicide est compris comme un crime dit passionnel.

Je ne pouvais pas vivre sans elle. Je n‘avais d‘autre motif [de la tuer] que celui de l‘empêcher de vivre avec d’autres après avoir passé 3 ans avec moi (…).“

L’objectif de l’atelier est de collecter les mots récurrents pour les faire résonner, dissonner avec les expériences des participant.es, et mettre en évidence leur lien avec des relations de pouvoir enracinées.
Dans une performance visuelle et sonore, nous nous confrontons à la pérennité des modèles qui génèrent ces discours disculpants, nous les rendons visibles, audibles pour mieux les transformer dans une démarche de résistance.

Sur ce lien, des éclairages méthodologiques et ci-dessous quelques photos et la vidéo de la première édition de l’atelier/performance.

Contenuto non disponibile
Consenti i cookie cliccando su "Accetta" nel banner"
Video still Archives brûlantes – Histoire d’un féminicide. © Irene Pittatore
Place Philippe Franceschetti, Marseille. Juillet 2021. © Irene Pittatore